Les Gamins de Rubis

Depuis 1999...

La Santé du Bouledogue Francais

Le bouledogue français a deux points faibles : la respiration et la colonne vertébrale.
 
Comme tous les brachycéphales, le bouledogue français a un nez court et des narines pincées ; c'est pour cela que notre ami ronfle en permanence et accentue ce phénomène en dormant, ce qui nous fait beaucoup rire, d' autant que ce n'est pas dangereux pour lui. Par contre lors de fortes chaleurs, il a du mal à se ventiler comme le font les chiens au museau long et par conséquent sa température corporelle monte, ce qui peut lui être mortel.

 

De part sa morphologie compacte, la colonne vertébrale du bouledogue français est plus tassée et plus épaisse que celle d'un petit chien de même taille comme le jack russel par exemple. De plus la colonne du bouledogue français a tendance à vieillir vite, si en plus votre chien monte et descends les escaliers régulièrement et que sa joie fait qu’il est toujours en train de sauter pour vous solliciter, l' apparition de l' hernie discale sera d' autant plus favorisée. En connaissance de causes c’est à vous de prévenir cette pathologie en maîtrisant votre loulou, ne le laissez pas sauter sans arrêt du canapé ou descendre tout seul de la voiture, portez le !

 

A part ces deux points, le bouledogue français est un chien peu fragile mais dont il faut prendre soin. Son espérance de vie dépasse fréquemment les 10 ans. Il n'est pas difficile au niveau alimentation, il est plutôt gourmand mais à vous de lui choisir une alimentation qui lui convienne pour éviter au maximum les flatulences et les réactions allergiques de peau. Ses gros yeux ne nécessitent pas de soins particuliers, ses oreilles ne sont pas fragiles et il perd peu de poils.

 

Cependant, attention, beaucoup de vétérinaires font passer la rentabilité de leur cabinet avant la santé de votre chien et vous préconiseront tout un tas d' opération de convenance, ne vous laissez pas endormir par le vétérinaire, demandez plusieurs avis et surtout celui de votre éleveur qui lui ne vous veut que du bien dans l' intérêt de son/votre chiot, donc votre vétérinaire est il votre ami ? NON !